PDF superior Résolution IX.1 Annexe B Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Résolution IX.1 Annexe B Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Résolution IX.1 Annexe B Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

A2. Sites importants pour les interactions entre la structure et le fonctionnement des écosystèmes, d’une part et leurs avantages/services écosystémiques, d’autre part. Les zones humides se trouvent dans des paysages dans lesquels les activités anthropiques sont influencées par les zones humides et les avantages/services écosystémiques qu’elles procurent et dans lesquels les zones humides elles-mêmes sont influencées par l’utilisation de ces avantages/services par les communautés locales qui en dépendent (par exemple, certaines formes de gestion traditionnelle). Les exemples dans lesquels la structure et les fonctions d’une zone humide ont évolué sous l’influence d’éléments culturels ou par héritage culturel, sont légion. Il existe aussi de nombreux exemples où le maintien de la structure des écosystèmes et des fonctions d’une zone humide dépend de l’interaction entre les activités humaines et les composantes biologiques, chimiques et physiques de la zone humide.
Mostrar más

7 Lee mas

Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

94. Il convient de tenir compte à bon escient du taux d’endémisme pour distinguer les sites d’importance internationale. Si 10% au moins des poissons sont endémiques d’une zone humide ou de zones humides situées dans un groupe naturel, le site devrait être considéré d’importance internationale mais l’absence de poissons endémiques ne doit pas disqualifier un site s’il a d’autres caractéristiques importantes. Dans certaines zones humides, telles que les Grands Lacs africains, le lac Baïkal en Fédération de Russie, le lac Titicaca en Bolivie et au Pérou, les lacs de gouffres et de grottes dans les régions arides et les lacs se trouvant sur des îles, le taux d’endémisme peut atteindre 90 à 100% mais 10% est un chiffre pratique, applicable à l’échelle mondiale. Dans les régions où il n’y a pas d’espèces de poissons endémiques, il convient d’utiliser l’endémisme de catégories génétiquement distinctes et infraspécifiques telles que les races géographiques.
Mostrar más

51 Lee mas

Cadre intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides (Résolution XI.9, 2012)

Cadre intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides (Résolution XI.9, 2012)

49. Dans le cadre du Plan stratégique Ramsar 2009-2015, l’objectif stratégique 2 cherche à « Développer et maintenir un réseau international de zones humides importantes pour la conservation de la diversité biologique mondiale, y compris pour les voies de migration des oiseaux d’eau et les populations de poissons ainsi que pour la survie de l’humanité en veillant à ce que toutes les Parties contractantes appliquent dûment le Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale et par une gestion appropriée et une utilisation rationnelle des zones humides d’importance internationale qui ne sont pas encore officiellement inscrites sur la Liste de Ramsar mais qui ont été jugées aptes à y figurer à l’issue de l’application, au niveau national, du Cadre stratégique ou de son équivalent. »
Mostrar más

33 Lee mas

Résolution XI.8 Annexe 2 Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) – révision 2012

Résolution XI.8 Annexe 2 Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) – révision 2012

111. La fourniture d’un habitat structuré pour d’autres organismes tels que les poissons, les crabes, les éponges et autres macro-invertébrés est un service d’appui. Comme les récifs coralliens des systèmes tropicaux et les zones humides couvertes de végétation, tels les marais salés, les mangroves (Appendice E4 ci-dessus), les lits de varech et les herbiers marins, les bancs d’huîtres et les moulières sont utilisés par beaucoup d’espèces de poissons et de crustacés comme zones de nourrissage ou d’alevinage. Des récifs intacts peuvent renforcer la productivité globale des estuaires (Grabowski & Peterson 2007); en revanche, la dégradation des structures de récifs à bivalves par des pratiques de pêche destructrices, le dragage et les activités de remblaiement peuvent entraîner des dommages écologiques en cascade et augmenter l’impact global de l’hypoxie et de l’anoxie
Mostrar más

143 Lee mas

Résolution XI.8 Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures

Résolution XI.8 Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures

23. EXPRIME SA SATISFACTION au GEST, au personnel passé et actuel du Secrétariat et à toutes les Parties contractantes, entre autres (en particulier Joint Nature Conservation Committee du Royaume-Uni, The Nature Conservancy et Wetlands International) qui ont contribué à la production des révisions 2012 de la Fiche descriptive sur les Sites Ramsar (FDR) et du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides.
Mostrar más

5 Lee mas

Résolution X.13 L’état des sites inscrits sur la Liste de Ramsar des zones humides d’importance internationale

Résolution X.13 L’état des sites inscrits sur la Liste de Ramsar des zones humides d’importance internationale

4. NOTANT, cependant, que bien que cela représente une augmentation de env. 25% du nombre de sites inscrits sur la Liste et une augmentation de >25% de la superficie totale inscrite depuis la COP9, il reste d’importantes lacunes à combler dans le réseau mondial de sites Ramsar pour que celui-ci soit complet et représentatif et que le total de 1822 sites figurant sur la Liste de Ramsar au 4 novembre 2008 est en deçà des objectifs de 2000 sites avant 2005, fixé dans la Résolution VII.11 (1999) et de 2500 sites avant 2010, établi par les Parties dans le Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale (2005);
Mostrar más

12 Lee mas

Cadre pour l’inventaire des zones humides

Cadre pour l’inventaire des zones humides

2. Dans l’Étude mondiale des ressources en zones humides et priorités futurs d’inventaire des zones humides (GRoWI), préparée en 1999 pour la Convention de Ramsar par Wetlands International et l’Environmental Research Institute of the Supervising Scientist, Australie, il était dit que peu de pays disposent d’inventaires nationaux complets de leurs ressources en zones humides et, en conséquence, d’informations de base essentielles sur leurs zones humides. En outre, il ressort des Rapports nationaux soumis à la COP8 de Ramsar que les progrès en matière d’inventaire des zones humides ont été insuffisants.
Mostrar más

38 Lee mas

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Nous tenons à remercier Bill Streever et le groupe de travail du Groupe d’évaluation scientifique et technique (GEST) qui ont préparé le projet d’orientations sur la restauration, adopté par la COP8 de Ramsar, dans la Résolution VIII.16. Le Secrétariat a rédigé les scénarios et orientations sur la suppression ou la diminution de l’étendue de sites inscrits sur la Liste de Ramsar, avec l’aide de membres du GEST 2002-2005 et nous adressons tous nos remerciements à Dave Pritchard pour sa contribution à ce travail. Une grande partie des documents ajoutés de 2006 à 2008 et de la COP10 a également été préparée par Dave Pritchard, dans le contexte des travaux du GEST dans ce domaine. Les informations concernant une approche mondiale en vue d’éviter, atténuer le plus possible et compenser la perte des zones humides sont issues de discussions tenues lors d’un atelier organisé par The Nature Conservancy (TNC) à l’occasion du Forum du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Barcelone, Espagne, en octobre 2008, auquel ont assisté des experts représentant Wetlands International, TNC, la Banque mondiale, Shell International Corporation, le Secrétariat Ramsar et le GEST (représenté par Royal Gardner).
Mostrar más

82 Lee mas

Rapport du Secrétaire général conformément à l’Article 8.2 b., c. et d. concernant la Liste des zones humides d’importance internationale

Rapport du Secrétaire général conformément à l’Article 8.2 b., c. et d. concernant la Liste des zones humides d’importance internationale

11. Deux Parties (la Finlande et la République kirghize) ont soumis des FDR à jour dans lesquelles des réductions importantes ont été apportées à la superficie de sites inscrits pour des raisons autres que « les raisons pressantes d’intérêt national ». Dans le cas de la Finlande (voir aussi Annexe 2), la réduction est due à l’exclusion d’un secteur qui n’est pas une zone humide, à l’intérieur d’un site inscrit, et à l’harmonisation des limites du site Ramsar avec celles du site « Natura 2000 » ultérieurement inscrit par l’Union européenne. Une réduction importante dans la superficie de la Réserve d’État d’Isyk-Kul, du site Ramsar « du lac Issyk- kul » inscrit sous l’ère soviétique (République kirghize) était indiquée dans la FDR soumise lorsque cette Partie a adhéré à la Convention en 2002 en tant qu’État successeur de l’ex- Union soviétique. Dans son Rapport national à la COP9, la République kirghize informe le Secrétariat que cette réduction a pour but de n’inclure que la zone centrale de la Réserve de biosphère Isyk-Kul (du Programme de l’UNESCO pour l’homme et la biosphère), tandis que le site inscrit à l’origine par l’ex-Union soviétique correspondait à l’ensemble de la superficie de la Réserve de biosphère.
Mostrar más

19 Lee mas

Résolution VIII.6 Cadre Ramsar pour l’inventaire des zones humides

Résolution VIII.6 Cadre Ramsar pour l’inventaire des zones humides

28. Chaque échelle nécessite une unité cartographique minimale reflétant la précision minimale acceptable pour cette échelle. Pour cela, on commence par déterminer la taille minimale de l’élément qui peut être clairement délimité à cette échelle, selon des normes acceptables, puis on détermine les mesures nécessaires pour décrire la précision/confiance nécessaire à la définition de l’élément. Par exemple, une carte sur les systèmes topographiques compilée à l’échelle 1:250 000 suppose généralement que l’on réalise une observation de sites sur le terrain pour chaque unité de 600 hectares étudiée.
Mostrar más

42 Lee mas

Lignes directrices pour la coopération internationale dans le cadre de la Convention de Ramsar

Lignes directrices pour la coopération internationale dans le cadre de la Convention de Ramsar

49. Ce sont en partie les capacités du pays bénéficiaire, du point de vue de l’élaboration et de l’application des projets, et sa volonté de donner la priorité aux projets relatifs aux zones humides lorsqu’il recherche une aide au développement qui déterminent la faculté de ce gouvernement de mobiliser l’aide au développement pour des projets relatifs aux zones humides. Cette question est complexe et doit être examinée cas par cas. Les limites peuvent être déterminées par des facteurs tels que l’absence de ressources humaines ou l’absence d’expérience en matière d’élaboration de projets et de négociation avec les organismes donateurs. Le fait de ne pas réussir à donner la priorité aux projets relatifs aux zones humides, au niveau du gouvernement national, est aussi une question complexe. Cela peut être le résultat d’une absence de sensibilisation des décideurs aux valeurs réelles des zones humides ou de l’absence d’intégration des zones humides dans les affaires gouvernementales courantes au moyen de processus de planification intégrée, d’une politique nationale pour les zones humides ou d’un comité national Ramsar, par exemple.
Mostrar más

27 Lee mas

À propos de cette série de manuels

À propos de cette série de manuels

Depuis ses débuts, la Convention de Ramsar reconnaît « les fonctions écologiques fondamentales des zones humides en tant que régulateurs du régime des eaux » (préambule au texte de la Convention) mais ce n’est que depuis le milieu des années 1990 c’est-à-dire depuis l’adoption de la Résolution VI.23 « Ramsar et l’eau » à la COP6 (1996) que les Parties contractantes ont commencé à accorder une attention plus marquée à l’importance de l’interaction entre l’eau et les zones humides. Depuis lors, la Convention a adopté un ensemble de plus en plus fourni d’orientations techniques et politiques, préparées par son Groupe d’évaluation scientifique et technique, pour aider les Parties contractantes à s’attaquer au problème de plus en plus urgent de la gestion durable des ressources en eau en tenant compte du rôle vital que jouent les zones humides pour le maintien du cycle mondial de l’eau (cycle hydrologique).
Mostrar más

36 Lee mas

Résolution VIII.34 Agriculture, zones humides et gestion des ressources d’eau

Résolution VIII.34 Agriculture, zones humides et gestion des ressources d’eau

10. SACHANT EN OUTRE que les difficultés économiques, dans de nombreuses régions du monde, poussent la population à pratiquer des formes d’agriculture non durables qui provoquent la dégradation des ressources naturelles, y compris la végétation, les sols et l’eau douce, et que ces phénomènes peuvent être exacerbés par les effets directs ou indirects des politiques et pratiques agricoles adoptées dans d’autres régions du monde; 11. PRÉOCCUPÉE à l’idée que selon les prévisions, les changements climatiques et la
Mostrar más

5 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

10. Étape 2 – Mise en évidence des effets défavorables. Cette étape évalue l’ampleur probable des changements défavorables ou des impacts sur la zone humide. De préférence, les données devraient venir d’études sur le terrain car ce sont celles qui conviennent le mieux aux évaluations des impacts multiples que l’on constate dans de nombreuses zones humides. Selon la portée des changements défavorables et selon les ressources disponibles, ces études peuvent être de simples expériences quantitatives sur le terrain ou des études d’observation qualitatives. Pour les impacts chimiques, le bio-essai écotoxicologique est la méthode appropriée tandis que pour les changements dus à des plantes non désirables ou à des animaux redevenus sauvages, des observations sur le terrain et l’établissement de cartes suffiront peut-être.
Mostrar más

13 Lee mas

Lignes directrices pour l’intégration de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides dans la gestion des bassins hydrographiques

Lignes directrices pour l’intégration de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides dans la gestion des bassins hydrographiques

35. Il importe de surveiller et de contrôler l’impact des modes d’occupation des sols sur les réseaux fluviaux et zones humides associées, par l’intermédiaire de règlements et de lignes directrices intégrés sur la sylviculture, l’agriculture, les mines ou la gestion des déchets urbains. De la mise en œuvre de telles lignes directrices résultent souvent des avantages pour les utilisateurs des terres eux-mêmes – par exemple, le reboisement et de bonnes pratiques forestières favorisent le rendement à long terme du bois d’œuvre; de meilleures pratiques agricoles réduisent l’érosion des sols et favorisent la rétention de l’eau en période sèche; une meilleure gestion des déchets améliore la qualité de la vie et la santé des citadins. Toutefois, il est généralement nécessaire de mettre en place un mécanisme approprié de surveillance et d’exécution pour veiller à l’application effective des règlements.
Mostrar más

23 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

33. La surveillance physico-chimique est également reconnue comme une composante vitale de tout programme d’évaluation intégré qui utilise des mesures biologiques pour évaluer l’état des cours d’eau. La surveillance des paramètres physico-chimiques normalisés peut être utilisée de différentes manières. Premièrement, elle fournit un état des caractéristiques physico-chimiques d’une masse d’eau qui, lorsqu’on le poursuit sur une longue période, fournit un historique de la variation des caractéristiques dans le temps. Deuxièmement, de nombreux paramètres physico-chimiques ont l’aptitude de modifier la toxicité de polluants particuliers. La plupart des paramètres physico-chimiques normalisés de la qualité de l’eau sont simples, peu coûteux et faciles à mesurer et devraient être utilisés pour compléter toute étude de surveillance écotoxicologique ou biologique.
Mostrar más

11 Lee mas

Historique du Plan stratégique de la Convention de Ramsar Premier Plan stratégique (1997-2002)

Historique du Plan stratégique de la Convention de Ramsar Premier Plan stratégique (1997-2002)

8. Comme ses prédécesseurs, le Plan stratégique 2009-2015 appelle le Secrétariat et les Organisations internationales partenaires à prendre des mesures mais c’est aux Parties elles-mêmes que la plupart des stratégies s’adressent surtout. Naturellement, les Parties diffèrent profondément – selon les ressources humaines et financières dont elles disposent pour agir; selon l’état de conservation et les tendances de leurs différentes zones humides; selon la sensibilisation du public et la volonté politique de leurs citoyens; selon la capacité de leurs Correspondants nationaux Ramsar, les Autorités administratives, d’influencer les gouvernements nationaux et locaux; et selon les cadres juridiques et institutionnels en place – et, en conséquence, chaque Partie examinera soigneusement le Plan stratégique et y apportera ses propres réponses.
Mostrar más

29 Lee mas

Lignes directrices pour l’étude des lois et des institutions en vue de promouvoir la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides

Lignes directrices pour l’étude des lois et des institutions en vue de promouvoir la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides

l’utilisation rationnelle des zones humides mais très peu d’entre elles ont adopté des lois spécifiques aux zones humides. Selon le pays, les mesures d’utilisation rationnelle et de conservation peuvent être incorporées dans les lois et règlements nationaux et sous- nationaux sur la protection de l’environnement, la conservation de la nature, les aires protégées, les études et vérifications d’impact sur l’environnement, l’aménagement du territoire, la gestion côtière, la gestion des ressources en eau ou la lutte contre la pollution. Au niveau local, les lois coutumières et les institutions communautaires peuvent être pertinentes.
Mostrar más

13 Lee mas

Lignes directrices pour la coopération internationale dans le cadre de la Convention de Ramsar

Lignes directrices pour la coopération internationale dans le cadre de la Convention de Ramsar

24. Comme elle l’a fait avec les Conventions internationales de l’environnement, la Convention de Ramsar doit conclure des partenariats avec les conventions, accords et organisations régionaux pertinents. L’Action 7.2.8 du Plan stratégique de la Convention de Ramsar identifie plusieurs conventions, accords et organismes régionaux de ce type, avec lesquels des actions en partenariat devraient être menées en priorité: notamment, le Programme régional océanien de l’environnement, la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe et le Traité de coopération amazonienne. Il en ressortira des réponses beaucoup plus cohérentes qui permettront de relever les défis de l’environnement et, en particulier, de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides. Un exemple d’accord régional qui contribue énormément au renforcement de la coopération en matière de conservation et d’utilisation rationnelle des zones humides est l’Initiative pour les zones humides méditerranéennes (MedWet) à laquelle participent les pays du bassin méditerranéen (Résolution VII.22). Ce modèle devrait être promu par la Convention.
Mostrar más

24 Lee mas

Résolution IX.1 Annexe E Cadre intégré pour l’inventaire, l’évaluation et le suivi des zones humides

Résolution IX.1 Annexe E Cadre intégré pour l’inventaire, l’évaluation et le suivi des zones humides

57. Ramsar a collaboré étroitement avec la Convention sur la diversité biologique à l’élaboration d’une série d’indicateurs visant à évaluer les progrès accomplis vers la réalisation de l’objectif de 2010 consistant à réduire substantiellement le taux actuel de perte de diversité biologique. Les résultats de l’évaluation de plusieurs de ces indicateurs, qui seront rapportés dans le cadre du processus GBO (Avenir de la diversité biologique mondiale) de la CDB, concerneront la mise en œuvre de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides aux termes de la Convention de Ramsar. Les indicateurs mondiaux de 2010 adoptés par la CDB pour essai immédiat ( UNEP/CDB/COP/7/20/Add.3) sont les suivants :
Mostrar más

26 Lee mas

Show all 10000 documents...

Related subjects