PDF superior Résolution XI.8 Annexe 2 Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) – révision 2012

Résolution XI.8 Annexe 2 Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) – révision 2012

Résolution XI.8 Annexe 2 Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) – révision 2012

76. Certes, le statut d’aire protégée d’un site ne devrait pas être un facteur déterminant le caractère prioritaire de l’inscription sur la Liste de Ramsar, mais les Parties contractantes sont invitées à ne pas négliger la nécessité d’adopter une approche cohérente lorsqu’elles inscrivent officiellement des sites de zones humides au titre de conventions et de traités internationaux mais aussi d’instruments nationaux politiques ou juridiques. Si une zone humide reçoit le statut d’aire protégée nationale parce qu’elle sert d’habitat critique pour une espèce endémique dépendant des zones humides. Les Critères indiquent qu’elle mérite d’être inscrite sur la Lite de Ramsar. Les Parties contractantes sont donc invitées à passer en revue toutes leurs aires protégées actuelles, proposées et envisagées par souci de cohérence (voir section 4 ci-dessus).
Mostrar más

143 Lee mas

9e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) “ Les zones humides et l'eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre”

9e Session de la Conférence des Parties contractantes à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) “ Les zones humides et l'eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre”

2. SACHANT qu’en plus de la série croissante de lignes directrices techniques et scientifiques et autres orientations offertes aux Parties, la mise en place d’un nombre de cadres généraux pour différents aspects majeurs de l’application de la Convention, notamment un Cadre stratégique pour la mise en œuvre de la Convention (Résolution IX.8), le Cadre conceptuel pour l’utilisation rationnelle (Résolution IX.1 Annexe A), le Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l'évolution de la Liste des zones humides d'importance internationale (Résolution IX.1 Annexe B), le Cadre pour les orientations de la Convention de Ramsar relatives à l'eau (Résolution IX.1 Annexe C), ainsi que le Cadre intégré pour l’inventaire, l'évaluation et le suivi des zones humides (Résolution IX.1 Annexe E), représente une mesure utile contribuant à faciliter la mise en œuvre de la Convention par les Parties et à détecter les lacunes dans les directives existantes ;
Mostrar más

35 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

49. Dans le cadre du Plan stratégique Ramsar 2009-2015, l’objectif stratégique 2 cherche à « Développer et maintenir un réseau international de zones humides importantes pour la conservation de la diversité biologique mondiale, y compris pour les voies de migration des oiseaux d’eau et les populations de poissons ainsi que pour la survie de l’humanité en veillant à ce que toutes les Parties contractantes appliquent dûment le Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale et par une gestion appropriée et une utilisation rationnelle des zones humides d’importance internationale qui ne sont pas encore officiellement inscrites sur la Liste de Ramsar mais qui ont été jugées aptes à y figurer à l’issue de l’application, au niveau national, du Cadre stratégique ou de son équivalent. »
Mostrar más

37 Lee mas

Résolution XI.8 Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures

Résolution XI.8 Simplifier les procédures de description des Sites Ramsar au moment de leur inscription et lors de mises à jour ultérieures

23. EXPRIME SA SATISFACTION au GEST, au personnel passé et actuel du Secrétariat et à toutes les Parties contractantes, entre autres (en particulier Joint Nature Conservation Committee du Royaume-Uni, The Nature Conservancy et Wetlands International) qui ont contribué à la production des révisions 2012 de la Fiche descriptive sur les Sites Ramsar (FDR) et du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale de la Convention sur les zones humides.
Mostrar más

5 Lee mas

Cadre intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides (Résolution XI.9, 2012)

Cadre intégré et lignes directrices pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides (Résolution XI.9, 2012)

49. Dans le cadre du Plan stratégique Ramsar 2009-2015, l’objectif stratégique 2 cherche à « Développer et maintenir un réseau international de zones humides importantes pour la conservation de la diversité biologique mondiale, y compris pour les voies de migration des oiseaux d’eau et les populations de poissons ainsi que pour la survie de l’humanité en veillant à ce que toutes les Parties contractantes appliquent dûment le Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale et par une gestion appropriée et une utilisation rationnelle des zones humides d’importance internationale qui ne sont pas encore officiellement inscrites sur la Liste de Ramsar mais qui ont été jugées aptes à y figurer à l’issue de l’application, au niveau national, du Cadre stratégique ou de son équivalent. »
Mostrar más

33 Lee mas

Résolution IX.1 Annexe A Cadre conceptuel pour l’utilisation rationnelle des zones humides et le maintien de leurs caractéristiques écologiques

Résolution IX.1 Annexe A Cadre conceptuel pour l’utilisation rationnelle des zones humides et le maintien de leurs caractéristiques écologiques

d’approvisionnement, de régulation et culturels qui affectent directement les populations et les services d’appui nécessaires au maintien des autres services. On peut consulter d’autres informations dans le rapport de synthèse préparé par l’EM pour la Convention de Ramsar. (Finlayson, C. M., D’Cruz, R. & Davidson, N. C. 2005. Wetlands and water: ecosystem services and human well-being. World Resources Institute, Washington D.C.). Dans le contexte de la Convention de Ramsar, ce concept recouvre les produits, fonctions et attributs définis dans la Résolution VI.1, et est élargi aux valeurs matérielles et non matérielles, avantages et fonctions décrits dans le document COP8 DOC.15 « Aspects culturels des zones
Mostrar más

7 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971)

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971)

Des navettes seront mises à la disposition des délégués subventionnés par Ramsar, entre l’hôtel Azur et le Palais des Congrès selon des horaires fixes (le matin et le soir). Les horaires précis seront annoncés à Yaoundé. En dehors des horaires prévus, les délégués se déplacent par leurs propres moyens. Les délégués qui ne reçoivent pas de subvention de Ramsar doivent organiser eux- mêmes leur transport de leur hôtel au Palais des Congrès ainsi que pour tout autre déplacement.

12 Lee mas

Questions et possibilités liées à l’affinement supplémentaire des Critères Ramsar et aux lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Questions et possibilités liées à l’affinement supplémentaire des Critères Ramsar et aux lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Influencés par les travaux de biologistes sur l’interaction des organismes avec leur environnement, des spécialistes en sciences sociales ont entrepris d’étudier des groupes humains de la même manière. Ainsi, en sciences sociales, l’écologie consiste à étudier la façon dont la structure sociale s’adapte à la qualité des ressources naturelles et à l’existence d’autres groupes humains. Bien que cette étude se limite au développement et à la variation des biens culturels, on l’appelle écologie culturelle. L’écologie humaine considère les conditions biologiques, environnementales, démographiques et techniques de la vie de tout être humain comme une série interdépendante de déterminants de la forme et de la fonction de la culture humaine et des systèmes sociaux. Elle reconnaît que le comportement du groupe est dépendant des ressources et des compétences correspondantes, ainsi que d’un ensemble de croyances à charge émotionnelle qui, ensemble, constituent un système de structures sociales 1
Mostrar más

13 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

4. NOTANT EN OUTRE qu’il a fallu, pour cela, faire constamment évoluer le rôle et la composition du GEST, ajuster et améliorer son modus operandi et développer toute une gamme de priorités scientifiques traitées, au fil des ans, par le GEST et d’autres organes de la Convention, comme on peut le voir dans les thèmes et priorités de travail énumérés dans les annexes à la Résolution XI.17, Mise en œuvre future des aspects scientifiques et techniques de la Convention pour 2013-2015;
Mostrar más

5 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

2. RAPPELANT que la Conférence Rio+20 (Brésil, 2012) a reconnu « qu’il faut promouvoir, améliorer et appuyer l’agriculture durable, y compris les cultures, l’élevage, la sylviculture, la pêche et l’aquaculture, qui améliore la sécurité alimentaire, contribue à éliminer la faim et qui est économiquement viable, tout en conservant la terre, l’eau, les ressources génétiques végétales et animales, la biodiversité et les écosystèmes, et en améliorant la résistance aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles » et « préserver les processus écologiques naturels sur lesquels reposent les systèmes de production alimentaires »;
Mostrar más

5 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : Lieux de vie et destinations »

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : Lieux de vie et destinations »

disparition devait être la solution prioritaire pour parvenir à la conservation et à l’utilisation rationnelle des zones humides (comme énoncé dans la Résolution XI.9, Cadre intégré pour éviter, atténuer et compenser les pertes en zones humides), et PRÉOCCUPÉE de constater qu’en dépit de vastes recherches entreprises, l’importance des zones humides dans la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre pourrait être plus largement reconnue dans les stratégies et mécanismes nationaux et internationaux de lutte contre les changements climatiques et bénéficier d’une meilleure communication quant au rôle réel et potentiel d’atténuation des changements climatiques joué par les zones humides;
Mostrar más

8 Lee mas

Résolution VIII.6 Cadre Ramsar pour l’inventaire des zones humides

Résolution VIII.6 Cadre Ramsar pour l’inventaire des zones humides

4. NOTANT que la présente session a adopté les Principes et lignes directrices pour la restauration des zones humides (Résolution VIII.16), les Questions relatives aux zones humides dans la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) (Résolution VIII.4); les Orientations complémentaires pour identifier et inscrire des zones humides d’importance internationale appartenant à des types de zones humides sous- représentés (Résolution VIII.11); les Nouvelles Lignes directrices relatives aux plans de gestion des sites Ramsar et autres zones humides (Résolution VIII.14); et les Lignes directrices relatives à une action mondiale pour les tourbières (Résolution VIII.17), dont la mise en œuvre sera fortement confortée par la mise à disposition d’inventaires des zones humides au niveau national, entre autres;
Mostrar más

42 Lee mas

CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) COP10

CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) COP10

1. Contributions des Parties 3,133,672 3,281,206 3,307,115 4,033,512 2. Différence ajustement 1000 CHF minimum 66,741 66,205 66,033 61,635 3. Contribution volontaire É.-U. 902,681 944,141 951,401 1,155,042 4. Retour d'impôt suisse et intérêts 250,000 230,000 239,044 260,121 5. Intérêts 12,000 25,000 25,000 30,000 REVENU TOTAL 4,365,094 4,546,552 4,588,593 5,540,310
Mostrar más

8 Lee mas

Résolution IX.1 Annexe E Cadre intégré pour l’inventaire, l’évaluation et le suivi des zones humides

Résolution IX.1 Annexe E Cadre intégré pour l’inventaire, l’évaluation et le suivi des zones humides

informations permettant de décrire les caractéristiques écologiques des zones humides ; l’évaluation étudie les pressions et les risques associés de changement négatif dans les caractéristiques écologiques ; et le suivi, qui peut englober tant l’étude que la surveillance, donne des informations sur l’ampleur du changement quel qu’il soit. Ces trois activités constituent des exercices importants et interactifs de collecte de données. Quand elles sont mises en œuvre, il faut les considérer comme des éléments liés de ce cadre général intégré qui permettent d’identifier les éléments clés des caractéristiques des zones humides. Ensemble, elles fournissent l’information nécessaire pour établir des stratégies, des politiques et des interventions de gestion en vue de maintenir les caractéristiques définies de l’écosystème de zones humides et, par là même, les avantages/services de l’écosystème. 21. Cependant, dans la pratique, il est difficile de faire une distinction claire entre l’inventaire et
Mostrar más

26 Lee mas

9e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides et l’eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre »

9e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides et l’eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre »

12. Il est étonnant qu’à la COP8 deux fois plus de Parties contractantes (10) avaient déclaré avoir une politique nationale pour les zones humides en vigueur : il semble improbable, bien que possible, que certaines politiques nationales pour les zones humides aient été abandonnées, de sorte que cette disparité dans les chiffres doit être évaluée de près. Compte tenu que l’établissement des politiques nationales pour les zones humides et stratégies en rapport est reconnu par la Convention comme cadre porteur essentiel pour réaliser la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides, il est inquiétant de constater que le manque de capacités et de ressources empêche une plus grande activité. Actuellement, le Fonds suisse pour l’Afrique mis à la disposition du Secrétariat contribue à l’élaboration de politiques nationales pour les zones humides pour plusieurs Parties
Mostrar más

35 Lee mas

9e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides et l’eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre »

9e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides et l’eau : richesse pour la vie, richesse pour en vivre »

15. RECONNAÎT l’importance particulièrement critique de l’appui financier et politique des Parties contractantes de la région à l’Initiative MedWet, et en particulier du pays hôte de l’Unité de coordination, EXPRIME sa sincère gratitude au gouvernement de la Grèce qui accueille l’Unité de coordination MedWet à Athènes, ACCEPTE l’offre généreuse du gouvernement de la Grèce de continuer de fournir des bureaux et un appui financier à cet effet durant la période triennale 2006-2008, et DONNE INSTRUCTION au Secrétaire général de renouveler, comme il convient, le Mémorandum d’accord en vigueur avec le gouvernement de la Grèce concernant l’hébergement de l’Unité de coordination MedWet pour la période triennale 2006-2008.
Mostrar más

6 Lee mas

Résolution X.20 Régionalisation biogéographique pour l’application du Cadre stratégique pour la Liste des zones humides d’importance internationale : orientations scientifiques et techniques

Résolution X.20 Régionalisation biogéographique pour l’application du Cadre stratégique pour la Liste des zones humides d’importance internationale : orientations scientifiques et techniques

XX. Trois systèmes de régionalisation biogéographique principaux ont été élaborés pour application dans les domaines de la planification et de l’évaluation de la conservation dans en milieu terrestre (Udvardy 1975; Bailey 1998; Olson et al. 2001). Aucun de ces systèmes ne tient compte des écosystèmes de zones humides continentaux car ils s’appuient essentiellement sur la distribution d’autres écosystèmes terrestres (forêts, prairies, etc.) et leurs similitudes. Ils ont des résolutions spatiales qui diffèrent et ont été mis au point à différentes fins, en s’appuyant sur différents types de données.
Mostrar más

6 Lee mas

2 février Journée mondiale des zones humides

2 février Journée mondiale des zones humides

LES ENJEUX DE LA GOUvERNANcE Pour gérer l’eau, il faut des disposi- tions de gouvernance appropriées. De plus en plus, cela suppose que les déci- sions concernant la gestion de l’eau se déplacent des marges du gouvernement vers le cœur de la société. Aux niveaux national et local, une infrastructure cor- rectement financée et des mécanismes de gouvernance robustes et correctement financés sont nécessaires pour protéger les ressources en eau et garantir le déve- loppement durable mais il faut, en outre, un partage plus équitable des avan- tages issus de l’eau. Les conséquences socio-économiques d’un accès limité à l’eau et à l’assainissement sont consi- dérables. Par exemple, on estime que les pertes annuelles du PIB qui y sont liées atteignent en Inde, au Ghana et au cambodge respectivement 6,4%, 5,2% et 7,2%. Il y a de réelles préoccupations quant à la disponibilité des ressources en eau à l’échelon national et régional mais souvent, au niveau local, des défaillances profondes dans la gestion de l’eau sont
Mostrar más

16 Lee mas

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) « Les zones humides : lieux de vie et destinations »

poursuivent leur engagement proactif pour garantir que ces Principes soient appliqués et mis en œuvre. De même, à mesure que des progrès seront faits sur des orientations plus vastes pour les zones humides, tenant compte, par exemple, de la santé (voir Résolution XI.12) et de l’éradication de la pauvreté (voir Résolution XI.13), il sera nécessaire d’intégrer ces domaines de travail en évolution dans le programme plus vaste de l’urbanisation.

15 Lee mas

Résolution IX.1 Annexe B Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

Résolution IX.1 Annexe B Texte révisé du Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale

A15. Dans certains sites, il peut y avoir plus d’une population biogéographique de la même espèce, en particulier durant les périodes de migration et/ou lorsque des réseaux de voies de migration de différentes populations se rencontrent dans de grandes zones humides. Lorsque ces populations sont impossibles à distinguer sur le terrain, comme c’est habituellement le cas, l’application du seuil de 1 % peut poser des problèmes pratiques. Lorsqu’il y a un tel mélange de populations (et que celles-ci sont inséparables sur le terrain), il est suggéré d’utiliser un seuil supérieur au seuil de 1 % dans l’évaluation des sites.
Mostrar más

7 Lee mas

Show all 10000 documents...

Related subjects