PDF superior 2 février 2007 : Journée mondiale des zones humides

2 février 2007 : Journée mondiale des zones humides

2 février 2007 : Journée mondiale des zones humides

CORA section Rhône, FRAPNA, Maison Rhodanienne de l'Environnement et Ile du Beurre : nombreuses animations proposées, dont la création d’une mare au sein de la MRE et la projection du film "La Soif du Marais" de Fabien MAZOCO, primé récemment à Ménigoute, suivie d'un débat avec l’auteur du film et les différents participants sur l’avenir des marais rhodaniens. Vous pouvez également participer au concours photo "Zones humides du Rhône et d’ailleurs" organisé avec le soutien d’Optique Bourdeau, et gagner entre autres une paire de jumelles Leica 10*25, des Atlas des Oiseaux Nicheurs de Rhône-Alpes et des guides du visiteur de l’Ile du Beurre. Plus d’infos sur www.cora-asso.com/jmzh
Mostrar más

33 Lee mas

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES GAROUA, 02 FEVRIER 2007

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES GAROUA, 02 FEVRIER 2007

Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de la journée du 02 Février pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier.

17 Lee mas

RAPPORT DE MISSION JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FEVRIER 2007

RAPPORT DE MISSION JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FEVRIER 2007

Après un arrêt à la Délégation Provinciale du MINEP pour correction et multiplication des documents, les intéressés se sont rendus à Zina. Il était 15h. La prière du soir à été l’occasion idoine pour mobiliser les populations, c’est ainsi que les imans se sont chargés de passer le message et rapidement les populations ont été informées de l’arrivée d’une délégation du MINEP dans leur localité.

5 Lee mas

Journée mondiale des zones humides

Journée mondiale des zones humides

Il serait difficile d’estimer le nombre de zones humides boisées dans le monde mais ce que nous pouvons dire, c’est que 825 de nos 1891 Sites Ramsar (en date de juillet 2010), soit une superficie de plus de 79 millions d’hectares, comptent au moins quelques zones humides boisées dans leurs limites – ce qui est égal à 53% de la superficie de l’ensemble des Sites Ramsar. Les trois types mentionnés plus haut peuvent collecti- vement être appelés forêts marécageuses, ce qui est défini comme toute zone humide portant une végétation boisée. Les arbres des forêts marécageuses peuvent mesurer entre 1-2 mètres et plus de 50 m de haut. Les forêts marécageuses continentales protègent les bassins versants tandis que les forêts marécageuses côtières protègent les littoraux contre les tem- pêtes et, parfois, l’élévation du niveau des mers. toutes les forêts maréca- geuses fournissent du poisson et bien d’autres aliments aquatiques, aussi bien animaux que végétaux, consommés par les êtres humains, dans le monde entier ; elles procurent aussi des habitats divers à une gamme impressionnante d’animaux et de plantes, contribuant ainsi énormément à la diversité biologique mondiale et sur- tout, elles assurent les moyens d’existence des communautés locales. Globalement, la valeur économique des services fournis
Mostrar más

16 Lee mas

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EN AQUITAINE

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EN AQUITAINE

Ateliers pédagogiques à destination des scolaires (cycles 2 & 3 et CLSH) « La faune et la flore des Zones Humides ». L’objectif de cette intervention est de faire découvrir aux élèves quelques aspects de leur environnement et de leur faire évaluer la diversité tant faunistique que floristique des zones humides tout en restant au sein de l’établissement. Un message sera par ailleurs divulgué aux élèves concernant le rôle majeur des zones humides dans le cycle de l’eau. Il est impor- tant qu’ils appréhendent les caractères unique et frag- ile de ce type de milieu et la nécessité de les pro- téger ; qu’ils comprennent également l’utilité des lois de protection de la nature.
Mostrar más

10 Lee mas

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES _ MOOREA 2011

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES _ MOOREA 2011

Chaque année, au mois de février, la Commune de Moorea-Maiao célèbre la Journée mondiale des zones humides pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne. Partout dans le monde, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l'occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier.
Mostrar más

7 Lee mas

JOURNEES MONDIALES DES ZONES HUMIDES 2007

JOURNEES MONDIALES DES ZONES HUMIDES 2007

Ces zones humides couvrent plus de 1600 sites représentant une superficie de près de 146 millions d’hectares. Inscrire une zone humide d’importance internationale au titre de la conven- tion de Ramsar, c’est se donner une raison complémentaire de conserver à long terme un milieu naturel de grande qualité et particulièrement sensible. Depuis le 2 février 2003, le Fier d’Ars fait partie des 23 sites remarquables en France inscrits sur la liste Ramsar.

8 Lee mas

2 février · Journée Mondiale des Zones Humides

2 février · Journée Mondiale des Zones Humides

L’aquaculture est la principale cause d’introduction délibérée d’espèces allogènes dont la production et la valeur ont augmenté dans de nombreuses régions. Le Chili est aujourd’hui le plus grand producteur mondial de plusieurs espèces de saumons d’élevage, toutes allogènes. Le tilapia (un poisson d’eau douce africain) est plus communément élevé en Asie que dans son domaine d’origine, en Afrique, et fournit à la fois un revenu et des protéines animales nécessaires aux ménages ruraux. Or, les espèces allogènes constituent également une grave menace pour la biodiversité indigène – l’écrevisse européenne a failli être exterminée par un agent pathogène introduit d’Amérique du Nord ; des tilapias échappés d’élevages ont réduit la biodiversité indigène en Amérique latine. Les incidences des espèces de poissons allogènes sur les écosystèmes des zones humides restent un domaine de préoccupation permanent pour la Convention de Ramsar.
Mostrar más

16 Lee mas

2 février Journée mondiale des zones humides

2 février Journée mondiale des zones humides

GESTION DES EAUX AGRIcOLES L’agriculture exerce la principale menace sur l’eau. Jusqu’à 70% des ressources d’eau douce servent à l’agriculture et à la production alimentaire. Pour aller de pair avec la demande alimentaire croissante, on estime que 14% d’eau douce supplé- mentaire sera nécessaire à l’agriculture dans les 25 prochaines années. L’enjeu aujourd’hui consiste à renforcer les éco- nomies d’eau dans le domaine agricole et à réduire les pertes et le gaspillage d’eau entre le champ et l’assiette. Les chiffres de l’empreinte eau mondiale pour une diversité de cultures indiquent que le cacao, le café et la noix de cajou sont les cultures les plus « assoiffées » : plantées dans des régions à faible plu- viosité, elles peuvent avoir un impact né- gatif considérable sur les ressources en eau. Le riz est l’aliment de base de plus de la moitié de la population mondiale et fournit 20% des calories consommées
Mostrar más

16 Lee mas

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FÉVRIER

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FÉVRIER

Dans la plaine d’inondation du Waza-Logone, au Cameroun, les crues saisonnières entretenaient traditionnellement une grande population de pêcheurs, d’agriculteurs et de pasteurs sédentaires qui dépendait d’une séquence naturelle fi able de crues et de retrait des crues. La construction d’un grand barrage en amont afi n d’assurer l’irrigation d’un projet de riziculture a conduit à une réduction brusque des crues en aval avec une perte associée d’écosystèmes de zones humides et de moyens d’existence pour les populations qui vivaient dans la plaine d’inondation. Par la suite, des solutions de gestion de l’eau ont été négociées et mises en œuvre de façon à restaurer le régime des crues tout en continuant de fournir de l’eau aux rizières. Les résultats ont été très positifs avec le retour de la productivité agricole traditionnelle ainsi que l’augmentation des captures de poissons et de la capacité de charge pour la faune sauvage et le bétail. Cette expérience souligne l’importance de reconnaître les valeurs d’une agriculture dépendant des zones humides lorsqu’on planifi e l’infrastructure hydrologique pour l’agriculture.
Mostrar más

16 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

33. La surveillance physico-chimique est également reconnue comme une composante vitale de tout programme d’évaluation intégré qui utilise des mesures biologiques pour évaluer l’état des cours d’eau. La surveillance des paramètres physico-chimiques normalisés peut être utilisée de différentes manières. Premièrement, elle fournit un état des caractéristiques physico-chimiques d’une masse d’eau qui, lorsqu’on le poursuit sur une longue période, fournit un historique de la variation des caractéristiques dans le temps. Deuxièmement, de nombreux paramètres physico-chimiques ont l’aptitude de modifier la toxicité de polluants particuliers. La plupart des paramètres physico-chimiques normalisés de la qualité de l’eau sont simples, peu coûteux et faciles à mesurer et devraient être utilisés pour compléter toute étude de surveillance écotoxicologique ou biologique.
Mostrar más

13 Lee mas

Notre Santé dépend de celle des Zones Humides

Notre Santé dépend de celle des Zones Humides

LPO Loire : diaporama/débat sur le fleuve Loire, ses richesses naturelles et les rôles de ses annexes. Savez-vous que la qualité et la quantité d'eau disponible dépendent des zones humides ? Savez-vous que ces mêmes zones humides jouent un rôle primordial sur la réduction de l'impact des crues ? Savez-vous qu'un contact régulier avec la nature a des effets bénéfiques physiques et psychologiques ? Avez-vous envie de découvrir ces richesses que nous propose, gratuitement, le fleuve Loire ? RDV à 17h30 à la salle polyvalente de Veauchette (42), près de la mairie.
Mostrar más

43 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

28. Surveillance du phytoplancton. En raison de ses besoins nutritionnels, de sa place à la base de la chaîne alimentaire aquatique et de son aptitude à réagir rapidement et de manière prévisible à une vaste gamme de polluants, le phytoplancton est peut-être l’indicateur d’alerte rapide le plus prometteur en ce qui concerne les changements dans les caractéristiques écologiques des zones humides induits par des produits chimiques. En outre, sa sensibilité aux changements de concentration des nutriments en fait un indicateur idéal pour évaluer l’eutrophisation. On peut l’utiliser dans les bio-essais de toxicité décrits précédemment, dans les essais de toxicité rapides et dans l’évaluation directe de la toxicité. Ces méthodes sont rapides, peu coûteuses et sensibles et peuvent être menées aussi bien au laboratoire que sur le terrain, à l’aide soit d’algues cultivées en laboratoire, soit d’assemblages naturels de
Mostrar más

11 Lee mas

Lignes directrices pour l’intégration de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides dans la gestion des bassins hydrographiques

Lignes directrices pour l’intégration de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides dans la gestion des bassins hydrographiques

33. Les secteurs d’activités qui ont le plus d’impact sur les rivières et les zones humides sont la foresterie, l’agriculture, les mines, l’industrie et l’urbanisation. Des pratiques forestières inadaptées, en particulier dans la partie supérieure du bassin hydrographique, peuvent entraîner une aggravation de l’érosion des sols et réduire la capacité de rétention d’eau. L’agriculture peut également être source de plus grande pollution par les produits agrochimiques et les déchets agricoles. Le défrichement pour l’agriculture, dans la partie supérieure du bassin et les activités agricoles qui s’ensuivent peuvent avoir des effets très dommageables sur la qualité de l’eau et induire des changements importants dans le débit des cours d’eau en période de crue et en période de sécheresse. L’agriculture de plaine peut entraîner le drainage ou la transformation des zones humides des plaines d’inondation et, en conséquence, l’appauvrissement de la biodiversité et une perte de fonctions naturelles et d’avantages. Dans beaucoup de pays en développement, c’est principalement pour l’irrigation que l’on pompe l’eau dans les rivières.
Mostrar más

23 Lee mas

Cadre pour l’inventaire des zones humides

Cadre pour l’inventaire des zones humides

66. Lorsque la méthode est choisie, au fil des étapes décrites dans le Cadre d’inventaire qui précède, l’inventaire peut être mis en œuvre avec une certaine confiance. À noter que cette confiance dépend de la réalisation d’une étude pilote pertinente et de la confirmation de tous les protocoles d’échantillonnage et de gestion des données. Tout nouveau changement apporté aux protocoles convenus doit être enregistré et, au besoin, discuté et rendu officiel.

38 Lee mas

Ramsar COP11 DR3 Rev.1 Projet de résolution XI.3 Rev.1 Ajustements apportés au Plan stratégique 2009-2015 pour la période triennale 2013-2015

Ramsar COP11 DR3 Rev.1 Projet de résolution XI.3 Rev.1 Ajustements apportés au Plan stratégique 2009-2015 pour la période triennale 2013-2015

2. RAPPELANT ÉGALEMENT que la Résolution X.1 (paragraphe 10) demandait au Comité permanent d’évaluer les progrès et toute difficulté d’application du Plan à chacune de ses réunions sur la base des informations fournies aux membres du Comité par les Parties contractantes, et demandait aussi au Secrétariat et au Comité permanent de procéder à un examen à moyen terme des progrès et, le cas échéant, de proposer des ajustements à l’attention de la 11 e Session de la Conférence des Parties contractantes

14 Lee mas

Ramsar COP10 DR 23 Projet de résolution X.23 Les zones humides et la santé et le bien-être humains

Ramsar COP10 DR 23 Projet de résolution X.23 Les zones humides et la santé et le bien-être humains

33. INVITE EN OUTRE les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les instituts de recherche, entre autres, à mettre à disposition, sous forme appropriée, y compris à la disposition du Secrétariat et du GEST, les résultats de la recherche et des projets de démonstration sur les bonnes pratiques en méthodes intégrées de conservation et d’utilisation rationnelle des écosystèmes de zones humides et de santé humaine dans le but de démontrer la valeur pratique de ces bonnes pratiques pour ceux qui sont

6 Lee mas

Document d’orientation : Inventaires culturels rapides des zones humides

Document d’orientation : Inventaires culturels rapides des zones humides

Pour prendre en compte les valeurs et les pratiques culturelles en matière de services écosystémiques, des conseils méthodologiques utiles ont été formulés dans une publication récente intitulée Guidelines for the Rapid Assessment of Cultural Ecosystem Services (GRACE) (Lignes directrices pour l’évaluation rapide des services écosystémiques culturels) 29 . L’approche adoptée s’applique à tous les types d’écosystèmes y compris les zones humides, et aide à comprendre les concepts liés aux services écosystémiques, à planifier une évaluation rapide, à recueillir des données par l’intermédiaire de consultations de parties prenantes sur le terrain et à analyser leurs récits. Une aide supplémentaire sur la question spécifique des loisirs vus sous l’angle des services écosystémiques culturels est proposée dans Toolkit for Ecosystem Service Site-based Assessment (TESSA) (Boîte à outils pour l’évaluation des services écosystémiques basée sur les sites), publié en 2013 par un consortium international 30 . Plusieurs approches de la cartographie culturelle et de la documentation des traditions orales ont également contribué utilement au répertoire des méthodes qui traitent ces questions, notamment pour les
Mostrar más

30 Lee mas

Lignes directrices relatives à l’attribution et à la gestion de l’eau en vue de maintenir les fonctions écologiques des zones humides

Lignes directrices relatives à l’attribution et à la gestion de l’eau en vue de maintenir les fonctions écologiques des zones humides

10.3 Équité entre les facteurs de participation et de prise de décision. Du point de vue de la participation aux décisions d’attribution de l’eau, l’équité devrait régner entre les différents acteurs. Les facteurs considérés dans la prise de décision, notamment les fonctions, les produits et les propriétés des zones humides, devraient aussi être examinés équitablement. La prise de décision est souvent un processus complexe qui nécessite de tenir compte de nombreux facteurs et de demandes concurrentielles. Certains usagers de l’eau peuvent avoir le sentiment que leurs besoins ont été négligés par rapport à d’autres. Un facteur de pondération peut être appliqué à différentes demandes, pour des raisons légales ou politiques, mais aucune demande ne devrait être ignorée. Dans toute décision,
Mostrar más

11 Lee mas

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Nous tenons à remercier Bill Streever et le groupe de travail du Groupe d’évaluation scientifique et technique (GEST) qui ont préparé le projet d’orientations sur la restauration, adopté par la COP8 de Ramsar, dans la Résolution VIII.16. Le Secrétariat a rédigé les scénarios et orientations sur la suppression ou la diminution de l’étendue de sites inscrits sur la Liste de Ramsar, avec l’aide de membres du GEST 2002-2005 et nous adressons tous nos remerciements à Dave Pritchard pour sa contribution à ce travail. Une grande partie des documents ajoutés de 2006 à 2008 et de la COP10 a également été préparée par Dave Pritchard, dans le contexte des travaux du GEST dans ce domaine. Les informations concernant une approche mondiale en vue d’éviter, atténuer le plus possible et compenser la perte des zones humides sont issues de discussions tenues lors d’un atelier organisé par The Nature Conservancy (TNC) à l’occasion du Forum du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Barcelone, Espagne, en octobre 2008, auquel ont assisté des experts représentant Wetlands International, TNC, la Banque mondiale, Shell International Corporation, le Secrétariat Ramsar et le GEST (représenté par Royal Gardner).
Mostrar más

82 Lee mas

Show all 10000 documents...