PDF superior DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2011

DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2011

DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2011

En effet, dans la perspective de relayer le gouvernement et la communauté internationale dans le but de conserver la nature et de protéger l’environnement telle que stipule notre objectif, nous, membres de l’ASFE, nous nous sommes déployés cette année à Douala sous le thème : « reboiser la zone côtière du littoral, une action salutaire pour la gestion durable des zones humides du fleuve Wouri : cas des mangroves de Youpwé » à travers les articulations que nous déroulerons dans ce présent rapport.

6 Lee mas

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FÉVRIER

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FÉVRIER

Les services écosystémiques fournis par les zones humides, autres que la production agricole, ont aussi une valeur économique car ils permettent, par exemple, de réduire les pics de crue ou de protéger la qualité des apports d’eau potable. Dans un nombre de pays de plus en plus grand, les agricul- teurs sont payés par les bénéfi ciaires se trouvant en aval afi n de fournir ces services. Dans le bassin versant de Tualatin (États-Unis d’Amérique), les compagnies locales de distribution d’eau paient les agriculteurs pour res- taurer la végétation riveraine et donner ainsi de l’ombre aux rivières – l’eau est refroidie, ce qui compense l’impact thermique causé par le déversement d’eau de l’usine d’épuration, et l’état de la rivière, habitat du saumon, est amélioré. En retour, cela permet aux agriculteurs de maintenir la production sur leurs terres tout en diversifi ant leur revenu.
Mostrar más

16 Lee mas

2 février · Journée Mondiale des Zones Humides

2 février · Journée Mondiale des Zones Humides

Autre domaine où le consommateur peut faire un choix en connaissance de cause : le commerce destiné aux aquariums d’eau de mer. Les récifs d’Asie, continent dont les produits dominent le marché mondial et où le commerce est en expansion rapide, sont tout particulièrement menacés. À l’échelon mondial, la valeur d’importation est passée de USD 24-40 millions dans les années 980 à USD200-300 millions aujourd’hui, selon les estimations. Environ 000 espèces d’organismes marins (poissons et invertébrés, y compris les coraux) font l’objet d’un commerce international et sont surtout importées par les Etats-Unis, l’Europe et le Japon. La surexploitation et les pratiques de pêche destructrices – par exemple, la pêche au cyanure et à la dynamite ainsi que le bris des coraux en vue de récupérer les poissons endormis -- sont les problèmes les plus graves. Ces pratiques peuvent menacer la biodiversité ichtyologique au niveau local et aboutir à des extinctions locales d’espèces rares et endémiques. Mais dans ce domaine aussi, il y a des progrès.
Mostrar más

16 Lee mas

2 février Journée mondiale des zones humides

2 février Journée mondiale des zones humides

LES ENJEUX DE LA GOUvERNANcE Pour gérer l’eau, il faut des disposi- tions de gouvernance appropriées. De plus en plus, cela suppose que les déci- sions concernant la gestion de l’eau se déplacent des marges du gouvernement vers le cœur de la société. Aux niveaux national et local, une infrastructure cor- rectement financée et des mécanismes de gouvernance robustes et correctement financés sont nécessaires pour protéger les ressources en eau et garantir le déve- loppement durable mais il faut, en outre, un partage plus équitable des avan- tages issus de l’eau. Les conséquences socio-économiques d’un accès limité à l’eau et à l’assainissement sont consi- dérables. Par exemple, on estime que les pertes annuelles du PIB qui y sont liées atteignent en Inde, au Ghana et au cambodge respectivement 6,4%, 5,2% et 7,2%. Il y a de réelles préoccupations quant à la disponibilité des ressources en eau à l’échelon national et régional mais souvent, au niveau local, des défaillances profondes dans la gestion de l’eau sont
Mostrar más

16 Lee mas

2 février 2007 : Journée mondiale des zones humides

2 février 2007 : Journée mondiale des zones humides

CORA section Rhône, FRAPNA, Maison Rhodanienne de l'Environnement et Ile du Beurre : nombreuses animations proposées, dont la création d’une mare au sein de la MRE et la projection du film "La Soif du Marais" de Fabien MAZOCO, primé récemment à Ménigoute, suivie d'un débat avec l’auteur du film et les différents participants sur l’avenir des marais rhodaniens. Vous pouvez également participer au concours photo "Zones humides du Rhône et d’ailleurs" organisé avec le soutien d’Optique Bourdeau, et gagner entre autres une paire de jumelles Leica 10*25, des Atlas des Oiseaux Nicheurs de Rhône-Alpes et des guides du visiteur de l’Ile du Beurre. Plus d’infos sur www.cora-asso.com/jmzh
Mostrar más

33 Lee mas

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES _ MOOREA 2011

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES _ MOOREA 2011

• Le rôle des forêts dans le fonctionnement des zones humides. C'est simple : la santé de nos zones humides, qu'elles soient boisées ou non, est tributaire de la santé des forêts des bassins versants. Perdre et dégrader les forêts, c’est perdre et dégrader les zones humides.

7 Lee mas

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Réagir aux changements dans les caractéristiques écolo- giques des zones humides

Nous tenons à remercier Bill Streever et le groupe de travail du Groupe d’évaluation scientifique et technique (GEST) qui ont préparé le projet d’orientations sur la restauration, adopté par la COP8 de Ramsar, dans la Résolution VIII.16. Le Secrétariat a rédigé les scénarios et orientations sur la suppression ou la diminution de l’étendue de sites inscrits sur la Liste de Ramsar, avec l’aide de membres du GEST 2002-2005 et nous adressons tous nos remerciements à Dave Pritchard pour sa contribution à ce travail. Une grande partie des documents ajoutés de 2006 à 2008 et de la COP10 a également été préparée par Dave Pritchard, dans le contexte des travaux du GEST dans ce domaine. Les informations concernant une approche mondiale en vue d’éviter, atténuer le plus possible et compenser la perte des zones humides sont issues de discussions tenues lors d’un atelier organisé par The Nature Conservancy (TNC) à l’occasion du Forum du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Barcelone, Espagne, en octobre 2008, auquel ont assisté des experts représentant Wetlands International, TNC, la Banque mondiale, Shell International Corporation, le Secrétariat Ramsar et le GEST (représenté par Royal Gardner).
Mostrar más

82 Lee mas

Le Plan stratégique Ramsar 2009-2015

Le Plan stratégique Ramsar 2009-2015

OBJECTIF 2. Les zones humides d’importance internationale. Développer et maintenir un réseau international de zones humides importantes pour la conservation de la diversité biologique mondiale, y compris pour les voies de migration des oiseaux d’eau et les populations de poissons ainsi que pour la survie de l’humanité en veillant à ce que toutes les Parties contractantes appliquent dûment le Cadre stratégique et lignes directrices pour orienter l’évolution de la Liste des zones humides d’importance internationale et par une gestion appropriée et une utilisation rationnelle des zones humides d’importance internationale qui ne sont pas encore officiellement inscrites sur la Liste de Ramsar mais qui ont été jugées aptes à y figurer à l’issue de l’application, au niveau national, du Cadre stratégique ou de son équivalent. Application des Articles 2.1, 2.2, 2.5, 2.6, 3.1, 3.2, 4.1 et 4.2 de la Convention. RÉSULTAT RECHERCHÉ :
Mostrar más

32 Lee mas

Ramsar COP11 DR12 , Rev. 1 Projet de résolution XI.12 , Rev. 1 Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème

Ramsar COP11 DR12 , Rev. 1 Projet de résolution XI.12 , Rev. 1 Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème

6. RECONNAISSANT AUSSI que la santé pour l’homme est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité; et RAPPELANT le principe inclus dans la Déclaration sur la santé mondiale, à savoir que la jouissance de la plus haute norme atteignable de santé est un des droits fondamentaux de tout être humain; et RAPPELANT ÉGALEMENT que la Conférence Rio+20 (Brésil, 2012) a reconnu que « les objectifs du développement durable ne peuvent être réalisés qu’en l’absence d’une forte prévalence des maladies transmissibles ou non transmissibles débilitantes et lorsque les populations peuvent atteindre un état de bien-être physique, mental et social », et que ces besoins sont également applicables à l'objectif relatif à l'utilisation rationnelle des zones humides;
Mostrar más

20 Lee mas

Résolution XI.12 Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème

Résolution XI.12 Les zones humides et la santé : adopter une approche par écosystème

7. RECONNAISSANT que la santé pour l’homme est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité; RAPPELANT le principe inclus dans la Déclaration sur la santé mondiale, à savoir que la jouissance de la plus haute norme atteignable de santé est un des droits fondamentaux de tout être humain; RAPPELANT ÉGALEMENT que la Conférence Rio+20 (Brésil, 2012) a reconnu que « les objectifs du développement durable ne peuvent être réalisés qu’en l’absence d’une forte prévalence des maladies transmissibles ou non transmissibles débilitantes et lorsque les populations peuvent atteindre un état de bien-être physique, mental et social », et NOTANT que ces besoins sont également applicables à l'objectif relatif à l'utilisation rationnelle des zones humides;
Mostrar más

20 Lee mas

Document d’orientation : Inventaires culturels rapides des zones humides

Document d’orientation : Inventaires culturels rapides des zones humides

La liste du Patrimoine mondial comprend d’autres sites inscrits pour leur valeur culturelle (et non leur valeur naturelle) qui ne sont pas inscrits sur la liste des sites Ramsar, mais qui comprennent néanmoins des zones humides. Certains sites sont bien connus, ou leur nom indique qu’ils comprennent des zones humides. Un passage en revue manuel de la liste pour chaque pays permettra de retenir plusieurs sites dont les données peuvent contribuer à un Inventaire culturel rapide. L’utilisation du mot-clé « zone humide » dans l’outil de recherche en ligne sur le site du Patrimoine mondial renvoyait (en décembre 2015) 23 sites « culturels » ou « mixtes » de la liste mondiale 13 ; ces derniers pourraient constituer un autre point de départ. L’Équipe culture de la Convention de Ramsar examinera cela à partir de l’information résumée disponible sur le site international, mais les projets nationaux des inventaires devraient pouvoir fournir de plus amples détails sur les sites concernés et définir d’autres sites qui pourraient être également pertinents, mais qui ne ressortent pas forcément de ces méthodes rudimentaires de recoupement de données.
Mostrar más

30 Lee mas

Cadre pour l’inventaire des zones humides

Cadre pour l’inventaire des zones humides

2. Dans l’Étude mondiale des ressources en zones humides et priorités futurs d’inventaire des zones humides (GRoWI), préparée en 1999 pour la Convention de Ramsar par Wetlands International et l’Environmental Research Institute of the Supervising Scientist, Australie, il était dit que peu de pays disposent d’inventaires nationaux complets de leurs ressources en zones humides et, en conséquence, d’informations de base essentielles sur leurs zones humides. En outre, il ressort des Rapports nationaux soumis à la COP8 de Ramsar que les progrès en matière d’inventaire des zones humides ont été insuffisants.
Mostrar más

38 Lee mas

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES GAROUA, 02 FEVRIER 2007

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES GAROUA, 02 FEVRIER 2007

Pour un milliard de personnes au moins – surtout dans les pays en développement - le poisson est la principale source de protéines animales. On estime, par ailleurs, que 35 millions de personnes participent directement, à plein temps ou à temps partiel, à la pêche de poissons sauvages ou à l'aquaculture. Sur le plan économique, les pêcheries génèrent plus de USD 55 milliards pour le commerce international et, depuis 30 ans, l'aquaculture est devenue le secteur de production alimentaire à la plus forte croissance, fournissant un tiers des poissons consommés.

17 Lee mas

JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EDITION 2013

JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EDITION 2013

Beaucoup de menaces pèsent sur les Zones Humides suite aux multiples spéculations relatives en particuliers sur l’agriculture, l’exploitation des ressources naturelles comme les mines et carrières et nous devons conjuguer beaucoup d’efforts pour surmonter la pente et préserver les Zones Humides qui sont considéré aujourd’hui et demain comme régulateur du cycle de l’eau, habitat de la biodiversité, et jouant un rôle important en matière d’atténuation aux changements climatiques et d’adaptation à ces changements ainsi que participant à l’écotourisme.
Mostrar más

11 Lee mas

RAPPORT DE MISSION JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FEVRIER 2007

RAPPORT DE MISSION JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES 2 FEVRIER 2007

Le Cameroun a adhéré à la convention de Ramsar le 13 janvier 2006 au courant de la même année il a inscrit deux sites comme site Ramsar d’importance internationale à savoir la plaine d’inondation de Waza Logone et le Lac de Crater de Barombi Mbô. Ainsi, Le Ministre de l’Environnement et de la Protection de la Nature en partenariat avec WWF International ont voulu donné une ampleur particulière à la célébration de la journée mondiale des zones humides 2007 dont le thème cette année était : « les zones humides et la pêche : du poisson pour demain ». A cet effet, des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général et de la Convention de Ramsar en particulier ont été menées sur les deux sites suscités. Cette journée a été également l’occasion de procéder à la cérémonie officielle de remise des certificats des différents sites inscrits.
Mostrar más

5 Lee mas

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EN AQUITAINE

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES EN AQUITAINE

Ateliers pédagogiques à destination des scolaires (cycles 2 & 3 et CLSH) « La faune et la flore des Zones Humides ». L’objectif de cette intervention est de faire découvrir aux élèves quelques aspects de leur environnement et de leur faire évaluer la diversité tant faunistique que floristique des zones humides tout en restant au sein de l’établissement. Un message sera par ailleurs divulgué aux élèves concernant le rôle majeur des zones humides dans le cycle de l’eau. Il est impor- tant qu’ils appréhendent les caractères unique et frag- ile de ce type de milieu et la nécessité de les pro- téger ; qu’ils comprennent également l’utilité des lois de protection de la nature.
Mostrar más

10 Lee mas

Journée mondiale des zones humides

Journée mondiale des zones humides

Les forêts UTILISENT l’eau et elles en uti- lisent plus qu’une végétation plus courte (comme les prairies) parce que leur taux d’évaporation est plus élevé. Cependant, les sols forestiers ABSORBENT et RETIENNENT facilement l’eau, enlevant une partie du ruissellement de surface du système hydrologique mais avec cette eau, les forêts produisent de nombreux biens utiles comme mentionné plus haut. Les forêts freinent aussi l’érosion des sols de sorte que l’eau stockée est de meilleure QUALITÉ : on considère que le maintien d’une bonne couverture forestière sur les bassins versants boisés est le mécanisme le plus efficace pour réduire l’apport excessif de sédiments dans les zones humides d’aval. Il importe aussi de noter que beaucoup d’utilisations des terres (comme l’agriculture, l’urbanisation et le
Mostrar más

16 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

28. Surveillance du phytoplancton. En raison de ses besoins nutritionnels, de sa place à la base de la chaîne alimentaire aquatique et de son aptitude à réagir rapidement et de manière prévisible à une vaste gamme de polluants, le phytoplancton est peut-être l’indicateur d’alerte rapide le plus prometteur en ce qui concerne les changements dans les caractéristiques écologiques des zones humides induits par des produits chimiques. En outre, sa sensibilité aux changements de concentration des nutriments en fait un indicateur idéal pour évaluer l’eutrophisation. On peut l’utiliser dans les bio-essais de toxicité décrits précédemment, dans les essais de toxicité rapides et dans l’évaluation directe de la toxicité. Ces méthodes sont rapides, peu coûteuses et sensibles et peuvent être menées aussi bien au laboratoire que sur le terrain, à l’aide soit d’algues cultivées en laboratoire, soit d’assemblages naturels de
Mostrar más

13 Lee mas

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

Cadre d’évaluation des risques pour les zones humides

33. La surveillance physico-chimique est également reconnue comme une composante vitale de tout programme d’évaluation intégré qui utilise des mesures biologiques pour évaluer l’état des cours d’eau. La surveillance des paramètres physico-chimiques normalisés peut être utilisée de différentes manières. Premièrement, elle fournit un état des caractéristiques physico-chimiques d’une masse d’eau qui, lorsqu’on le poursuit sur une longue période, fournit un historique de la variation des caractéristiques dans le temps. Deuxièmement, de nombreux paramètres physico-chimiques ont l’aptitude de modifier la toxicité de polluants particuliers. La plupart des paramètres physico-chimiques normalisés de la qualité de l’eau sont simples, peu coûteux et faciles à mesurer et devraient être utilisés pour compléter toute étude de surveillance écotoxicologique ou biologique.
Mostrar más

11 Lee mas

Changwon, République de Corée, 28 octobre au 4 novembre 2008

Changwon, République de Corée, 28 octobre au 4 novembre 2008

régionale Ramsar pour l’Europe, en Suède, en mai 2008, cf. http://www.ramsar.org/mtg/ mtg_reg_europe2008_report.pdf), mais les avantages pour l’environnement des accords de gestion internationaux en collaboration pour des bassins fluviaux et des écosystèmes de zones humides transfrontières, lorsque ces arrangements sont possibles, n’ont pas besoin d’être explicités. L’histoire regorge de cas où les meilleurs efforts déployés par les Parties pour assumer la responsabilité environnementale ont été compromis ou anéhantis par des pratiques non durables dans un pays se trouvant en amont ou dans un pays contigu. 25. En conséquence, le Secrétariat Ramsar soutient de tout cœur cette initiative des sites
Mostrar más

7 Lee mas

Show all 10000 documents...